• Arte

Sobriété énergétique : les Français sont-ils prêts à baisser leur chauffage ?

Dernière mise à jour : 17 sept.

Avec l’arrivée de l’hiver, Rothelec a voulu savoir si les Français étaient prêts à réaliser des économies d’énergie. Alors que le gouvernement a demandé aux foyers de ne pas dépasser les 19 degrés, seulement un tiers des Français (33 %) fixeront la température de confort de leur salon entre 18 et 20 degrés.

Alors que la France doit faire face à une hausse historique des prix des énergies, le gouvernement a recommandé aux foyers de ne pas dépasser les 19 degrès cet hiver pour leur chauffage. Mais selon un sondage mené par Rothelec, spécialiste du chauffage électrique, les Français sont plutôt divisés sur la question.


En effet, 48 % des interrogés estiment que faire baisser la température quand le thermomètre sera au plus bas est une bonne idée. Toutefois, l’étude nuance : 45 % déclarent qu’ils diminueront effectivement cet hiver le chauffage de leur habitation de quelques degrés, mais 44 % avouent que non, et 11 % n’ont pas encore pris leur décision.


Pour ceux qui comptent faire baisser la température de leur salon, 33 % prévoit de la baisser entre 20°C et 18°C, 31 % entre 22°C et 20°C, et 29 % entre 24°C et 22°C.

77 % des Français privilégieraient une bonne isolation

À l’inverse, 39 % des personnes interrogées estiment que baisser la température dans les habitations n'est pas une bonne idée. Un chiffre en cohérence avec les 39 % qui pensent, à la question de sobriété énergétique, que les efforts doivent être équivalents entre particuliers et professionnels. Seulement 4 % d’entre eux estiment que c'est aux particuliers de faire plus d'économies.


En parlant d’économies et de factures énergétiques, à 77 % les Français considèrent qu’une bonne isolation des murs, des plafonds et des sols, est la solution la plus efficace. 65 % pensent que le chauffage solaire est pertinent, et 61 % qu’il faut installer des radiateurs haut de gamme.


« C’est l’accumulation de toutes ces solutions qui rend une habitation efficace et donc qui permet de réaliser d’importantes économies d’énergie. Si vous avez des murs en carton, un chauffage solaire ne sera pas plus intéressant. En revanche, bien isoler sa maison, associer un système de chauffage solaire avec des radiateurs haut de gamme munis de thermostats déportés, tout en fermant vos volets la nuit, c’est la formule gagnante pour de belles économies énergétiques », commente Jean-Alexandre Gruneliu, PDG de Rothelec.


Par ailleurs, 1 Français sur 2 prévoit de changer de chauffage ou d’améliorer son système de chauffage. Et l'électricité reste encore le choix numéro 1 des Français, même si il passe de 39 % en mai à 36 % en septembre. Quant au chauffage au bois, il augmente de 9 % à 19 %.

Marie Gérald

1 vue0 commentaire