top of page
  • Photo du rédacteurArte

Les pays de l'UE ont convenu de doubler la part des sources d'énergie renouvelables d'ici 2030

L'accord fixe un objectif obligatoire d'au moins 42,5 % de consommation d'énergie renouvelable en Europe.


energies renouvelables, ue

Les pays de l'Union européenne et les membres du Parlement européen ont convenu jeudi 30 mars de presque doubler la part des sources d'énergie renouvelables dans la consommation d'énergie d'ici 2030, ce qui est un élément important de l'ambitieux plan climatique européen.


Le texte approuvé célèbre la biomasse (bois brûlé pour produire de l'énergie) comme une énergie verte, à la consternation des ONG environnementales préoccupées par les impacts sur les forêts, et considère le rôle controversé de l'énergie nucléaire dans la production d'hydrogène carboné. Vingt sept.


Procédures simplifiées


L'accord conclu à l'issue des négociations finales de la soirée fixe un objectif contraignant d'au moins 42,5 % de la consommation d'énergie renouvelable en Europe d'ici 2030, soit près du double du chiffre actuel d'environ 22 % (19 % en France). Il s'agit d'une nette augmentation par rapport à l'objectif actuel de l'UE pour 2030 (32 %). Les eurodéputés et les pays se sont mis d'accord pour viser 45 %, un chiffre "souhaitable" qui correspond à ce que la Commission européenne et le Parlement avaient initialement demandé. Le texte simplifie et accélère les procédures d'autorisation pour les infrastructures d'énergie renouvelable, car elles ont des domaines spécifiques où les règles sont plus souples et il existe une présomption d'intérêt public supérieur.


Près de la moitié de renouvelable pour le bâtiment


L'UE prévoit 49 % énergies renouvelables dans la consommation énergétique des bâtiments et le verdissement progressif du chauffage et du refroidissement avec des objectifs nationaux particuliers.


Dans les transports, jusqu'en 2030, les pays doivent soit réduire l'intensité des gaz à effet de serre en utilisant des sources d'énergie renouvelables de 14,5 %, soit atteindre une part des sources d'énergie renouvelables dans la consommation énergétique finale de l'industrie de 29 %. L'objectif contraignant est de 5,5% de "biocarburants avancés" (dérivés de matières premières autres que alimentaires) ou de "carburants renouvelables d'origine non biologique" (hydrogène renouvelable, carburants synthétiques à base d'hydrogène) dans le transport des énergies renouvelables.



ballon thermodynamique,

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page