top of page
  • Arte

Les besoins en électricité pourraient dépasser les capacités «certains jours de grand froid»

Dernière mise à jour : 25 janv.

selon Véran


ARTE, Marne, Connantre, Fère-Champenoise, Chalons en champagne, Pompe à chaleur ,france, Rénovation Energétique, Isolation, AIR/AIR, AIR/EAU,étude gratuite, devis gratuit , olivier véran parle sur l'électricité

Le porte-parole du gouvernement s'est toutefois voulu rassurant, indiquant que l'exécutif veillait à «anticiper tous les scénarios possibles».


La météo, jusqu'ici clémente, s'est dégradée en novembre. Après un début d'automne étonnamment doux, le très net rafraîchissement des températures fait dès lors craindre aux Français des coupures de courant cet hiver, sur fond de crise énergétique. «Nous voulons anticiper tous les scénarios possibles», a répondu Olivier Véran, à l’issue du Conseil des ministres, ce mardi. «Les semaines et les mois à venir vont être marqués par une hausse naturelle de la demande en électricité de la part des entreprises et des ménages, en raison du besoin de chauffage», a ajouté le porte-parole du gouvernement.


Or si, «en temps normal (...), notre production d'électricité s'aligne sur cette hausse de la demande, il se pourrait que cette année - et je veille ici à l'usage du conditionnel -, la production et la demande en électricité ne soient pas totalement alignées certains jours de grand froid» ou «si l'hiver est très rigoureux», a mystérieusement prévenu le membre du gouvernement. Manière de reconnaître, dans un langage moins technocratique, que oui, «la situation pourrait être difficile (...) si nous n'adaptons pas certaines de nos habitudes de consommation au moment les plus critiques».


Dans son dernier rapport, RTE se montre toutefois plus alarmiste, estimant qu'une vague de froid «même modérée» suffirait à mettre le réseau sous tension. «Nous disposons de premiers rideaux d'intervention», a esquivé Olivier Véran, selon qui des «efforts» pourraient être demandés «à certaines entreprises très consommatrices». De même que des «petites baisses de tensions sur certaines lignes indolores pour les ménages» pourraient être enclenchées. Enfin, «en cas de scénario critique», un «dispositif exceptionnel, de dernier recours, a été prévu par le gouvernement», a conclu Olivier Véran, sans donner davantage de détails.


https://www.lefigaro.fr/politique/energie-les-besoins-en-electricite-pourraient-depasser-les-capacites-certains-jours-de-grand-froid-selon-veran-20221129

0 vue0 commentaire
bottom of page