top of page
  • Photo du rédacteurArte

La location de passoires thermiques bientôt interdite sur Airbnb ?

Dernière mise à jour : 13 févr. 2023


location de airnbnb des passoires thermique, ARTE, Marne, Connantre, Fère-Champenoise, Chalons en champagne, Pompe à chaleur ,france, Rénovation Energétique, Isolation, AIR/AIR, AIR/EAU,étude gratuite, devis gratuit

Le gouvernement a annoncé par l'intermédiaire de son ministre du logement, Olivier Klein, vouloir empêcher les propriétaires de passoire thermiques de louer leurs biens sur Airbnb. En effet, à partir de janvier 2023, la location de certains logements très énergivores est interdite. D'ici là, cette mesure ne devrait pas s'appliquer aux biens destinés à la location touristique. Mais la règle semble changer.


Depuis l'entrée en vigueur de la loi sur le climat et le développement durable il y a un peu plus d'un an, de nombreux propriétaires ont dû entreprendre des rénovations énergétiques. Sans ces travaux, ils ne pourront plus faire monter les loyers de leurs appartements blindés (DPE labels F et G), qui représentent 17 % du parc de logements principal. Cette mesure sera rapidement suivie d'une interdiction progressive de louer des appartements énergivores et non rénovés.


Le nombre de propriétaires susceptibles d'être concernés par ces mesures est très important, car selon les dernières données, il existe plus de 7,2 millions de filtres énergétiques dans le pays. Face aux prix parfois élevés des rénovations énergétiques, malgré les aides gouvernementales telles que MaPrimeRénov et le dispositif des Certificats d'Économies d'Énergie (CEE), certains propriétaires ont trouvé une échappatoire à se précipiter pour continuer à louer légalement.


Location touristique pour éviter le renouvellement énergétique


A partir de janvier 2023 cependant, l'interdiction progressive de louer des biens immobiliers selon les classements F et G ne s'appliquera pas aux résidences auparavant destinées à la location touristique. Certains propriétaires l'ont remarqué et ont en fait décidé de louer leurs propriétés spécifiquement via Airbnb.

Une violation que le gouvernement français entend corriger. Le ministre du Logement, Olivier Klein, a annoncé mardi vouloir empêcher les propriétaires des appartements les plus énergivores de les louer sur la célèbre plateforme. "Le fait que les propriétaires d'écrans thermiques se tournent vers Airbnb est hors de question", a déclaré le ministre du commerce BFM. "Nous devons travailler pour que les mêmes règles s'appliquent. Je vous assure que le gouvernement fera tout son possible pour mettre en place les garde-fous nécessaires", a déclaré Olivier Klein.


La nouvelle a été bien accueillie par les professionnels de l'immobilier qui craignaient que les propriétaires ne transforment leurs maisons en locations touristiques à court terme à un moment où les propriétés locatives se font de plus en plus rares dans les zones en difficulté. "Cela fait des mois que nous alertons sur ce scandale. Le ministre a enfin entendu le message. Tant mieux! », a répondu Ian Brossat, l'adjoint au maire chargé du logement à la ville de Paris, sur Twitter.

Comments


bottom of page