top of page
  • Photo du rédacteurArte

La disparition du chauffage au gaz en 2023

Dernière mise à jour : 17 févr. 2023

Réduction des aides, interdiction, augmentation des tarifs réglementés DE 15 %, l'installation d'un système de chauffage au gaz semble de moins en moins attractive pour les particuliers.



ballon tampon pompe à chaleur, cop pompe a chaleur, aides pompe a chaleur 2023, cache pompe à chaleur,  aide pompe à chaleur 2023, aide pompe a chaleur 2023, chauffe eau thermodynamique, aide pompe a chaleur, consommation  entretien ballon thermodynamique, bruit, coût,   isolation, aides isolation 2023, aide etat isolation 2023, aide isolation combles, aide isolation 2023,   Maison isolation, isolation exterieur,   électricité panneau solaire, Energie, panneau photovoltaique,   Audit, Devis, Autoconsommation, Eolienne, Energie éolienne, Onduleur, Economie, Recrutement chauffagiste,   chauffagiste autour de moi,   pompe à chaleur prix, pompe à chaleur air eau, pompe à chaleur fonctionnement, pompe à chaleur air air,  pompe à chaleur réversible, pompe à chaleur installation,rénovation energétique, etude energetique,   ARTE, Fère-champenoise, connantre,chalons en champagne , chauffage, chaudière gaz

Des aides expirée concernant la rénovation

 

Les aides à la rénovation énergétique gaz décroît tous les mois pour les chaudières gaz à condensation. A partir du 1er janvier 2023, MaPrimeRénov ne récompensera plus un tel chauffage, quel que soit le profil du bénéficiaire. Autre principale subvention de l'État, la prime énergie, est aussi de moins en moins clémente pour le gaz : inférieure à 400 euros. La chaudière gaz à condensation ne fait d’ailleurs pas partie des systèmes éligibles au Coup de pouce chauffage comme la pompe à chaleur, la chaudière biomasse, le système solaire combiné et la chaudière biomasse.


Aides financières restantes pour la chaudière gaz :


MaPrimeRénov' : 0€

Coup de pouce chauffage : 0€

Prime énergie : moins de 400€



Interdiction de gaz dans les bâtiments neufs

 

RE2020 est le texte qui encadre la réglementation environnementale des bâtiments neufs en France. Sa mission est de réduire au maximum les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments. Entrée en vigueur en janvier 2022 et fixe un plafond de 4 kgCO2/m2/an pour les maisons individuelles. 100% des systèmes de chauffage ont des émissions supérieures à ce seuil, ils ne sont donc plus autorisés dans les maisons neuves. Le gaz sera enlevé dans les appartements collectifs. En 2025, le seuil maximum d’émissions de CO2 exclura les systèmes exclusivement au gaz.


Que choisir à la place ?

 

Que ce soit dans les constructions neuves ou dans les maisons anciennes, il semble que le gaz n'ait plus le vent en poupe. Les chaudières à gaz peuvent progressivement être remplacées par des systèmes de chauffage à énergie renouvelable :


Pompe à chaleur air-eau : la pompe à chaleur utilise les calories naturellement présentes dans l'air et les transforme en chaleur, qui est envoyée directement de l'appartement au circuit de chauffage. En plus d'une source d'énergie renouvelable et gratuite, la pompe à chaleur est un dispositif qui est principalement soutenu par MaPrimeRénov's et la prime énergie CEE.

bottom of page