top of page
  • Photo du rédacteurArte

Isolation : le FILMM appelle à renforcer les aides

Dernière mise à jour : 10 févr. 2023


ARTE, Marne, Connantre, Fère-Champenoise, Chalons en champagne, Pompe à chaleur ,france, Rénovation Energétique, Isolation, AIR/AIR, AIR/EAU,étude gratuite, devis gratuit , installation en cours d'une isolation d'une maison à l'intérieur

Dans la crise énergétique et bien qu'il puisse y avoir des coupures d'électricité cet hiver, FILMM rappelle qu'il faut accélérer l'isolation des bâtiments. Le syndicat insiste également sur la dimension sociale du problème, alors que la France compte 7,2 millions de filtres à chaleur et que 12 millions de personnes souffrent toujours d'un manque de carburant.


Le 27 septembre, une table ronde sur le renouvellement énergétique a été organisée, à laquelle ont participé Simon Huffeteau, coordinateur gouvernemental du plan de renouvellement énergétique, Danyel Dubreuil, coordinateur de l'initiative Rénovons, et Marjolaine Meynier-Millefert, députée de l'Isère. .


La Fédération des Fabricants d'Isolants Minéraux Manufacturés (FILMM) a l'occasion de rappeler l'importance de l'isolation thermique des bâtiments pour économiser l'énergie pendant la crise énergétique en France.


Pour atteindre les objectifs de renouvellement énergétique fixés dans le cadre de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC), le FILMM rappelle l'importance de favoriser l'isolation pour réduire jusqu'à 80% la facture énergétique des ménages. Selon le syndicat, l'aide actuelle viserait plutôt à remplacer le système de chauffage, mais l'isolation reste une condition nécessaire à une rénovation complète efficace. « L'isolation des bâtiments permet non seulement de réduire les émissions de dioxyde de carbone, mais aussi la facture énergétique des ménages, tout en réduisant directement la dépendance énergétique de la France », souligne Pierre-Emmanuel Thiard, président du FILMM.


Relancer les aides à l'isolation


En effet, cela oblige le gouvernement à renforcer le soutien à l'isolement. En effet, depuis le début de l'année, une baisse des prix du certificat de performance énergétique (CEE) a provoqué une baisse des travaux d'isolation des combles de 83% du premier trimestre 2021 à 2022, affectant l'ensemble de la filière. Malgré l'augmentation de 25% du niveau obligatoire annoncée en juillet, le syndicat estime que d'autres mesures sont nécessaires pour reprendre le travail, notamment en renforçant la fragile région d'Europe centrale pour les ménages pauvres.


De plus, pour compenser la fin d'Isolation Boost, le syndicat demande la création d'une subvention pour l'isolation des combles et des sols dans le programme MaPrimeRénov.


"Les travaux d'isolation des combles et planchers manquants sont les seules mesures d'isolation non couvertes par un soutien financier, ce qui était justifié à l'origine par l'existence d'Insulation Boost", revendique le syndicat.

Comentários


bottom of page