• Arte

Crise de l'énergie : pourquoi Enedis pourra couper votre ballon d'eau chaude cet hiver

Pour faire des économies d'énergie, et éviter les coupures de courant générales, votre chauffe-eau pourra être désactivé entre 12 h et 14 h cet hiver. Explications.

Et si, cet hiver, Enedis coupait votre ballon d’eau chaude ? Et ce, sans même que vous vous en rendiez compte ? Cela peut paraître improbable, et pourtant, un décret en ce sens est entré au Journal officiel du mardi 27 septembre 2022. Quatre questions pour comprendre. De quoi on parle ? Du 15 octobre au 2022 au 15 avril 2023, Enedis aura le droit de couper « le signal d’enclenchement automatique lié aux heures creuses pour les usages électriques pilotés, principalement les ballons d’eau chaude », comme l’explique le distributeur, contacté par actu.fr. Pour faire simple, entre 12 h et 14 h, RTE, par l’intermédiaire d’Enedis, pourra couper votre ballon d’eau chaude, et ce, dans le but de faire des économies d’énergie. « Certains autres appareils pilotés peuvent également être concernés, mais cela dépend de la consommation du client », précise Enedis, en incapacité d’en établir la liste. Qui est concerné ? Les Français concernés sont les particuliers, professionnels et collectivités locales qui ont souscrit à un abonnement heures creuses/heures pleines d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA. « Ces clients bénéficient de 8 heures creuses et de 16 heures pleines dans la journée », précise Enedis. Pour 60 % d’entre eux, les heures creuses sont concentrées pendant la nuit, et pour le reste, ces heures, pendant lesquelles l’électricité coûte moins cher, sont réparties entre 12 h et 17 h et 20 h et 8 h. « Cela représente 4,3 millions de clients en France », calcule le distributeur.


Aussi, pour savoir si vous êtes concerné, il faut vérifier votre contrat. Si vos heures creuses s’étalent aussi pendant la journée, alors votre ballon d’eau chaude est susceptible d’être momentanément coupé, sans que vous ne puissiez rien y faire. Pour quelle économie ? Le créneau 12 h – 14 h n’est pas choisi au hasard. Il correspond à l’un des deux pics de consommation de la journée en France.


Cette suspension temporaire permet d’économiser l’équivalent de 2,5 GW (soit l’équivalent de 2 unités de production) à 12 h 30 et de 1 GW (soit 1 unité de production) à 13 heures. Enedis Pour rappel, le chauffe-eau est l’un des appareils les plus consommateurs en électricité dans un logement. Vous pouvez voir le détail du classement dans notre infographie.


À quels changements les personnes concernées peuvent s’attendre ? Hormis le fait que votre ballon d’eau chaude pourrait être momentanément éteint, pas à grand-chose. « La période de chauffe se réalisera alors pendant les heures creuses de nuit, comme c’est déjà le cas pour une majorité de clients », rassure Enedis. Aussi, « le client conserve la tarification des heures pleines/heures creuses pour toutes ses consommations pendant cet horaire de 12 h à 14 h », insiste l’entreprise.


À noter que « cette désactivation quotidienne, ne peut être supérieure à deux heures, commence avant 14 heures », comme le précise le décret.

La seule différence que pourront observer les clients se trouve au niveau du volume d’eau chaude disponible. Si vous êtes adepte des très longues douches, ou des bains, alors peut-être sentirez-vous une différence.

Pour le reste, vous ne vous en rendrez peut-être même pas compte. https://actu.fr/planete/energies/crise-de-l-energie-pourquoi-enedis-pourra-couper-votre-ballon-d-eau-chaude-cet-hiver_54259262.html


2 vues0 commentaire