top of page
  • Arte

Comment la France échappe pour l’instant aux coupures d’électricité : on fait le point

Dernière mise à jour : 25 janv.


ARTE, Marne, Connantre, Fère-Champenoise, Chalons en champagne, Pompe à chaleur ,france, Rénovation Energétique, Isolation, AIR/AIR, AIR/EAU,étude gratuite, devis gratuit , questions d'énergies, comment bien consommer

Lundi 12 décembre 2022, Europe 1 fait le point sur la situation énergétique en France. Alors que bon nombre d'entre nous redoutent le fatidique délestage, on semble pour l'heure y échapper. À quoi cela est-il dû ?


L'ombre du délestage plane sur les millions de foyers français. Depuis l'annonce du gouvernement sur les éventuelles coupures d'électricité cet hiver, la peur s'est installée. Va-t-on pouvoir se chauffer ? Déposer ses enfants à l'école ? Joindre les urgences ? Travailler convenablement ? Si l'équipe d'Elisabeth Borne continue d'appeler au calme, difficile d'apaiser l'ensemble de la population. Pourtant, à ce stade, aucune coupure de courant n'a été organisée sur le territoire. Comment expliquer cela ? Lundi 12 décembre 2022, Europe 1fait le point sur la situation. Selon nos confrères, deux raisons justifient le maintien de l'électricité dans les foyers. Et, si tout se déroule comme prévu, il se peut que les compteurs restent au vert pour le reste de cet hiver qui s'annonce très froid.

"Aujourd’hui, la France n’est plus autonome"

"Sans ces importations, on ne serait pas capable de garder les lumières allumées comme on le fait aujourd’hui". Au micro d'Europe 1, Emeric de Vigan, vice-président chargé des marchés électricité chez Kpler (une entreprise de Data spécialisée dans les matières premières), est catégorique : "très clairement, aujourd’hui, la France n’est plus autonome". À en croire nos confrères, "jeudi dernier [le 8 décembre 2022, ndlr], à 8h30, la France a acheté 14,5 gigawatts à ses voisins, pour l’essentiel d’Allemagne et de Belgique. Il s'agit quasiment du maximum de ce que les lignes françaises permettent". Vivant principalement d'importations, ce stock d'énergie devrait profiter à l'Hexagone pour maintenir à flot les foyers de particuliers, les industries, les hôpitaux et autres structures alimentées en permanence. Une aide non négligeable lorsque l'on sait que certains des réacteurs sont à l'arrêt. Selon Europe 1, "au 12 décembre, 40 réacteurs sur 56 sont disponibles". Mais si l'on en croit les promesses, "d'ici à la fin du mois, cinq de plus doivent être remis sur le réseau".

Des écogestes efficaces ?

L'autre raison pour laquelle nous n'avons pas encore été privés d'électricité et de couverture réseau est que "la France profite de la baisse de la consommation. Celle-ci est de l'ordre de 10% sur le mois de novembre d’après EDF". Interrogé par nos confrères de Franceinfo, Marc Benayoun, directeur exécutif du groupe EDF a révélé que la consommation en France accuse "une baisse notable qui répond aux stimulations qui ont été faites par le gouvernement qui a demandé un plan de sobriété à tous les acteurs, et qui répond aux conseils que nous avons apportés à nos clients pour réduire leur consommation". À noter que ce chiffre concerne uniquement les particuliers clients d'EDF, car "près de la moitié des entreprises sont servies par des concurrents et un tiers des particuliers". Bien qu'il reconnait que "les entreprises, comme les commerces, ont fait des efforts d'économies d'énergie", il semblerait, selon Marc Benayoun, que cette baisse notable est principalement liée "au fait que les Français ont compris qu'il était possible, avec de gestes simples, en baissant la température de son logement, en éteignant les lumières dès que possible, en arrêtant les appareils en veille", de faire baisser sa consommation d'énergie.


https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/comment-la-france-echappe-pour-linstant-aux-coupures-delectricite-on-fait-le-point-2146411


0 vue0 commentaire
bottom of page