• Arte

Chauffage : pas plus de 19 degrés, est-ce dangereux pour la santé ?

ÉCLAIRAGE - Pour faire face à la crise énergétique, le gouvernement demande aux Français de limiter le chauffage de leur foyer à une température maximale de 19 degrés, mais existe-t-il un risque ?


Il n'y aucune étude médicale sur la température optimale à installer, mais les médecins n'ont constaté aucune augmentation des maladies à cette température. Les 19 degrés datent de 1969 et d'une loi sur les normes de construction : il est qu'un logement doit être construit de façon à ce que la température au centre des pièces soit supérieure à 18 degrés, donc 19.


Pour les personnes âgées ou fragiles, qui ont certaines maladies comme des problèmes de thyroïde, qui sont frileuses, leur confort est altéré. Si la température baisse, la sensation de froid peut créer du stress, de la fatigue, et ce que les médecins appellent une décompensation pathologique, cela veut dire que vous allez aggraver votre maladie. Donc, pour les personnes fragiles ou malades, il est recommandé de chauffer un peu plus son logement.


Un degré de moins, c'est 7% de consommation en moins

Si vous avez un logement mal isolé, mal ventilé ou humide, la température ressentie va être plus fraîche, donc à 19 degrés, vous aurez plus froid. 19 degrés dans un logement très humide, vous allez avoir des risques supplémentaires de développer des bactéries ou des virus. Si vous êtes dans un habitat collectif et que le gestionnaire HLM ou le syndic fixe à 19 degrés, et que vous habitez dans une passoire énergétique, il fera 15 par exemple.


Pour rester à 19 degrés en plein hiver, dans un logement mal isolé, les gens ne vont pas ouvrir. Or, c'est à l'intérieur que la pollution de l'air s'accumule. Les habitants feront peut-être des économies d'énergie, mais ils risquent de souffrir de la pollution et de tomber malade.


Aussi, dans une chambre à 19 degrés, on dort mieux. D'ailleurs, beaucoup de personnes ne chauffent pas leur chambre l'hiver. Chacun doit adapter sa température à son cas personnel, son état de santé, son logement, s'il est frileux ou pas. Selon l'Ademe, un degré en moins, c'est 7% de consommation en moins, donc ça peut faire entre 100 et 150 euros d'économie par an.


https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/chauffage-pas-plus-de-19-degres-est-ce-dangereux-pour-la-sante-7900194246

0 vue0 commentaire