top of page
  • Photo du rédacteurArte

Chauffage à 19°C : peut-il y avoir des sanctions pour les personnes qui ne respectent pas la règle ?

Dernière mise à jour : 10 févr. 2023


ARTE, Marne, Connantre, Fère-Champenoise, Chalons en champagne, Pompe à chaleur ,france, Rénovation Energétique, Isolation, AIR/AIR, AIR/EAU,étude gratuite, devis gratuit , une personne qui règle sont radiateur en fonte

Le gouvernement a donné un conseil aux Français qui souhaitent se réchauffer cet hiver : il leur est conseillé de ne pas faire monter la température au-dessus de 19°C. Les réflexifs sont-ils sanctionnés ? Critiques de La Dépêche du Midi.


Les Français peuvent-ils changer leurs habitudes cet hiver pour faire face à la crise énergétique ? C'est en tout cas ce que veut le gouvernement. Au cours des pourparlers, les ministres partagent des conseils et des recommandations judicieux afin que les tarifs liés à l'énergie n'augmentent pas dans les mois à venir. Un conseil, vraiment ? Certains dirigeants rajoutent du sel, comme la Première ministre Élisabeth Borne, qui sur BFMTV ne parle pas de recommandations, mais de consignes : "La règle est de chauffer jusqu'à 19 degrés", a souligné le chef du gouvernement.


Chez nos voisins suisses aussi, les autorités ont rédigé des règles spéciales pour éviter les pénuries de gaz cet hiver. Les autorités locales travaillent même sur des sanctions pour les personnes têtues qui ne veulent pas appliquer ces mesures. Selon le média suisse Blick, plusieurs cantons suisses "ont pris position sur les recommandations d'économie d'énergie dans une lettre envoyée au Conseil fédéral". Ces mêmes cantons "exigent des sanctions uniformes dans tout le pays si les règles fédérales ne sont pas respectées". Ceux qui refuseront seront verbalisés : « de petites infractions pourraient facilement être sanctionnées », explique le média suisse. Des sanctions en France aussi ? Faut-il s'attendre à des mesures similaires en France ? Selon le réalisateur, il n'est pas question de créer une police de la température. "L'idée est de soutenir davantage les foyers", précise le cabinet de la ministre de la Transition écologique, Agnès Pannier-Runacher, en compagnie de confrères de TF1. Notre philosophie est que l'abstinence est suivie d'une acceptation des personnes.'' Dans la publication officielle des associations et l'article 241-25 de la loi sur l'énergie. .des sanctions. . Et pour cause, la limite de température moyenne pour le chauffage des biens immobiliers, notamment des locaux commerciaux, est de 19 °C, ce qui a été inscrit dans la loi sur l'énergie de 1978. En théorie, les contrevenants s'exposent à une amende de 1 500 euros (3 000 euros). ). en cas de récidive). Le fait est qu'aujourd'hui il est difficile de savoir comment les entreprises se chauffent en France...


Selon le responsable, baisser le chauffage d'un degré à la température normale des Français permettrait d'atteindre 7% d'énergie. des économies Cette information a également été confirmée par l'Agence française de l'environnement et de l'énergie (Ademe).



3 vues0 commentaire

コメント


bottom of page