top of page
  • Photo du rédacteurArte

60 milliards supplémentaires seraient nécessaires chaque année

Dans un entretien au Journal du Dimanche, le ministre de l'économie met en garde contre des "coupes importantes" dans les dépenses du budget de l'Etat en 2024 , alors qu'il envisage "60 à 70 milliards d'euros supplémentaires par an" pour la réussite de la transition énergétique engagée par la France.



Bruno le maire, transition énergétique,

La France est encore loin des objectifs de neutralité carbone.


C'est d'ailleurs ce qu'a reconnu le président de la République lui-même, deux jours après avoir convoqué le premier conseil d'aménagement écologique. "Nous n'en sommes pas là aujourd'hui. Et si nous ne changeons pas les choses, nous n'y arriverons pas", a-t-il déclaré dans une vidéo publiée samedi sur les réseaux sociaux.


« 60-70 milliards d'euros supplémentaires par an » sont nécessaires pour réussir la transition énergétique, comme l'a déclaré le ministre de l'Économie Bruno Le Maire dans une interview au Journal du Dimanche, alors que la dette publique du pays était d'un peu moins de 3 000 milliards d'euros.


Début janvier, le ministre a exprimé sa volonté de faire de la France « le premier pays industriel vert » d'Europe à travers le projet de loi à venir, qui permettra d'accélérer l'implantation de nouvelles zones industrielles et d'accélérer la réduction de l'industrie.


Bruno Le Maire appelle donc les collectivités territoriales et les acteurs privés à contribuer à l'effort financier, car « l'Etat peut en supporter une partie, mais pas la totalité » et qu'il doit agir comme un « levier privé ».


Interrogé sur les objectifs d'industrialisation et de réduction des émissions de dioxyde de carbone, le locataire de Bercy souligne également que les "gros investissements" avaient déjà été faite avec France 2030, évoquant notamment "le plan hydrogène", l'ajout de 1,9 milliard d'euros à la filière ou encore la "construction de six nouveaux réacteurs nucléaires" et "des usines de batteries électriques, notamment dans le nord". cible pour 2030.

0 vue0 commentaire
bottom of page