• Arte

150 millions d'euros de plus pour la rénovation énergétique des bâtiments publics

Développement durable | 06.09.22

Une enveloppe supplémentaire de 150 millions d’euros va être mise en place en 2023 pour réduire les consommations énergétiques du parc immobilier de l’État et sa dépendance aux énergies fossiles, a annoncé ce mardi le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.


Depuis 2019, le gouvernement français a investi plus de 3,8 milliards d'euros pour la rénovation énergétique de plus de 4 000 de ses bâtiments. « C’est un effort sans précédent, permis notamment par le plan France Relance », a rappelé le ministre Bruno Le Maire, en déplacement mardi sur ce thème à Trappes (78), plus d'un mois après la visite de son homologue au Logement, Olivier Klein, explorant les chantiers de rénovation urbaine dans la commune.

Celui-ci en a profité pour annoncer la création d’une enveloppe supplémentaire de 150 millions d’euros mis à disposition pour 2023. Quant à son utilisation, elle est « en cours de discussion », souligne Bruno Le Maire, au sein d’un du groupe de travail « État exemplaire », qui réfléchit depuis début juillet à la réduction de la consommation énergétique des bâtiments publics, y compris ceux de l'État, sous l'impulsion des ministres Agnès Pannier-Runacher et Stanislas Guerini.

« L’État doit être exemplaire »


L’amélioration de la performance énergétique et écologique du parc immobilier de l’Etat est un enjeu essentiel pour baisser les émissions de gaz à effet de serre, et ainsi respecter les objectifs climatiques. Composé au total de plus de 190 000 bâtiments, l'exécutif s’est fixé pour objectif, d’ici à 2030, pour les bâtiments tertiaires de réduire la consommation d’énergie de 40 %, et de 60 % d’ici à 2050.

« Plus de 800 projets de réduction de la consommation d’énergie fossile des bâtiments de l’Etat, pour 50 millions d’euros, ont été sélectionnés en juin 2022, permettant une économie prévisionnelle estimée à plus de 100 millions de 100 GWh par an soit la consommation domestique d'une ville de 25 000 habitants », rappelle le ministère dans un communiqué.

Par ailleurs, la Première ministre Elisabeth Borne, dans sa circulaire du 25 juillet 2022, a fixé une cible de 10% d’économies d’énergie sous deux ans pour les administrations et les entreprises. Dans cet effort collectif de baisse de la consommation d’énergie, « l’État entend être exemplaire », juge Bercy.

Exemplarité répondant elle-même aux enjeux de crise énergétique évoqués lors d'un conseil de défense consacré par le gouvernement français ce vendredi, mais aussi lors d'un échange entre Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz ce lundi. Marie Gérald


https://www.batiweb.com/actualites/developpement-durable/150-millions-d-euros-de-plus-pour-la-renovation-energetique-des-batiments-publics-40866

4 vues0 commentaire