• Arte

[10 ASTUCES ] Comment faire des économies de chauffage ?

Quelques conseils simples peuvent vous permettre de réduire votre consommation d’énergie et ainsi alléger vos factures.


Baisser sa consommation de chauffage est un enjeu aussi bien économique qu’écologique. Pour payer sa facture de chauffage moins cher, des aides financières existent (voir la liste). Cependant, elles s’adressent principalement aux propriétaires.



Il est également possible de faire des économies de chauffage par des gestes simples afin de consommer moins d’énergie pour chauffer son logement. Il est courant de “surchauffer” le salon par exemple, mais diminuer sa température de 20°C à 19°C permet de baisser de 7% la consommation de chauffage. Certains conseils peuvent même paraître paradoxaux, mais utiles. En effet, aérer chaque jour son logement permet de mieux chauffer par la suite. Découvrez plus de 10 astuces pratiques à appliquer quotidiennement.

En effet, le chauffage est le poste énergétique le plus gourmand de votre habitation surtout à l’approche de l’hiver et la baisse des températures qui l’accompagne.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les astuces pour mieux vous chauffer, pourquoi des gestes simples peuvent réduire votre facture et les aides possibles pour améliorer la fourniture d’énergie, consultez la suite de cet article.


Comment faire des économies de chauffage : 10 conseils à appliquer au quotidien

  • Quelle température pour faire des économies de chauffage ? Il est courant de chauffer toutes les pièces à la même température et parfois de façon excessive. Sachez que selon l’ADEME, 1 degré en moins équivaut à 7% d’économie sur le chauffage. Il est conseillé de chauffer les pièces de vie à 19°C (salon, salle à manger…). En effet, cette température est suffisante et diminuer la température de 20 à 19 degrés permet une économie d’énergie de 7%. Concernant les chambres, les chauffer à 16°C est suffisant. Une bonne couette et des couvertures peuvent être de rigueur pour les plus frileux.


  • Doit-on éteindre les radiateurs pour économiser le chauffage ? Non, cela peut paraître surprenant, mais même en votre absence, laisser vos radiateurs allumés en diminuant le thermostat permet de faire des économies de chauffage. En effet, en conservant un peu de chaleur dans votre logement, vous devrez chauffer nettement moins lors de votre retour pour arriver aux températures adéquates. De la même manière si vous vous absentez pour longtemps, passez vos radiateurs en mode “hors-gel” plutôt que de les éteindre.


  • Comment éviter les courants d’air ? Les logements dont l’isolation n’est pas idéale laissent de nombreux courants d’air passer et cela refroidit considérablement la température. Si vous n’êtes pas propriétaire de votre logement, il est difficilement envisageable de faire des travaux d’isolation. Pour limiter les courants d’air, il est possible de bloquer les entrées d’air en utilisant des “bourrelets” à la base des portes ou fenêtres mal isolées. Ils peuvent être achetés en grande surface par exemple. Vous pouvez également opter pour le système D en les confectionnant vous-mêmes à base de papier journal ou de couvertures par exemple.


  • Fermer les volets permet-il de faire baisser sa facture chauffage ? Oui, cela peut faire sourire, mais fermer les volets de son logement permet de conserver la chaleur en améliorant l’isolation, c’est pourquoi il est conseillé de les fermer la nuit et même la journée lorsque personne ne se trouve à l’intérieur.


  • Les rideaux peuvent-ils améliorer l’isolation ? Oui, ce dispositif simple à installer permet d’empêcher le froid d’entrer dans les logements, cela est particulièrement recommandé si l’isolation des fenêtres n’est pas performante (simple vitrage par exemple). Dans ce cas, il faut opter pour des rideaux épais.


  • Aérer son logement chaque jour permet-il vraiment de mieux chauffer ? Oui, cela peut sembler en contradiction avec le fait d’éviter les courants d’air, mais aérer votre logement 10 minutes chaque jour permet d’assécher l’air. En effet, l’air sec est plus facile à chauffer que l’air humide ce qui permet par la suite de consommer moins d’énergie pour chauffer vos pièces. De plus, cela assainit votre environnement (risque de moisissures dues à l’humidité par exemple).


  • L’emplacement des meubles a-t-il un impact sur le chauffage ? Oui, ne placez pas de meubles devant votre chauffage. Afin d’optimiser l’efficacité de vos radiateurs, il est conseillé de garder un espace vide devant eux. En effet, un meuble disposé devant un radiateur absorbera la chaleur et votre pièce sera donc plus longue à arriver à la température souhaitée.


  • Entretenir son système de chauffage réduit sa consommation ? Oui, dépoussiérer régulièrement et consciencieusement ces radiateurs permet une meilleure diffusion de la chaleur. Si vous possédez des radiateurs à eau, il faut également les purger régulièrement afin de chasser l’air présent dans les tuyaux. De plus si vous disposez d’une chaudière (à gaz, à fioul, à charbon ou à bois) il est obligatoire d’en faire l’entretien une fois par an, cela permet de conserver les performances optimales de votre appareil et donc de faire des économies d’énergie.


  • Est-il utile de comparer les offres des différents fournisseurs d’énergie ? Oui, depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie de nombreux fournisseurs ont vu le jour. Selon le contrat souhaité, comparer les différentes offres existantes pourrait vous permettre de baisser votre facture de chauffage. Vous pouvez d’ailleurs utiliser le comparateur Quechoisir


  • Qu’en est-il des immeubles avec chauffage collectif ? Si vous résidez dans un logement où le chauffage est collectif avec l’ensemble des appartements de l’immeuble, vous n’avez pas le contrôle direct sur le chauffage. Néanmoins d’ici décembre 2020, l’ensemble des bâtiments présentant ce système de chauffage seront équipés de dispositifs permettant d’individualiser les factures de chauffage selon la consommation de chaque appartement (plus d’infos). Vous pourrez ainsi gérer votre consommation de manière économique. La gestion de la période de chauffe de l’immeuble reste tout de même à l’appréciation de la copropriété (ou du syndicat de copropriétaires).

https://www.aide-sociale.fr/economie-chauffage/

7 vues0 commentaire