• Arte

Énergie : la nouvelle arnaque au bois de chauffage

Damien Bancale, spécialiste en cybersécurité, alerte sur cette nouvelle arnaque au bois de chauffage qui sévit sur internet et explique comment la repérer.

La hausse du prix du gaz incite de plus en plus de Français à s'équiper de poêle à bois ou à granulés. Propellet, l'association du chauffage au granulé, a noté une hausse de 41% de ventes de poêles à granulés et de 120% sur les chaudières entre 2020 et 2021.


L'année dernière, c'est presque deux millions de tonnes de pellets (des granulés de bois combustibles) qui ont été produits. En constante progression, l'intérêt pour ce type de chauffage est grandissant. Cela s'explique par la course à la transition écologique, portée par le Gouvernement, visant à réduire les énergies fossiles. Face à l'augmentation du prix de ces dernières, le bois présente aussi un atout économique non négligeable.


Pourtant, le secteur du bois de chauffage n'est pas épargné par la crise de l'énergie : Total Énergies relève que le prix de la tonne de granulés a doublé en un an, passant de 280 € en juillet 2021, à 550 €. Dans cette configuration, les arnaques sur internet se multiplient.


Comment repérer les arnaques au bois de chauffage ?


Damien Bancale, journaliste spécialisé dans la cybersécurité, alerte sur les nouvelles escroqueries des pirates d'internet dans l'émission "Ça peut vous arriver" : "il existe plus de 400 sites internet recensés qui permettent soi-disant d'acheter du bois ou des pellets."


Beaucoup de gens pensent faire de bonnes affaires avec des offres allant jusqu'à 40%, voire 70% de rabais. "Dans une période où l'on parle beaucoup d'énergie, des milliers d'internautes ont acheté du bois sur ces sites, mais c'est une arnaque !" explique le journaliste au micro de Julien Courbet. Car au final, les acheteurs ne reçoivent jamais leur commande.


Pour repérer les sites frauduleux, il faut regarder les photos d'illustration utilisées : les pirates vont les prendre à des entreprises existantes. En faisant clic droit sur l'image, puis "recherche visuelle", le moteur de recherche livre tous les sites internet sur laquelle la photo apparaît.


"Cela ne prend que quelques secondes à vérifier ! Les prix trop bas par rapport au marché sont aussi des bons indicateurs d'une arnaque potentielle" rappelle le journaliste. Le mieux est encore de se déplacer chez un professionnel physique et éviter de passer par internet, sauf si le commerçant est vérifié.


https://www.rtl.fr/actu/economie-consommation/energie-la-nouvelle-arnaque-au-bois-de-chauffage-7900208128

0 vue0 commentaire