• Arte

Énergie : de nombreux immeubles se chauffent encore à plus de 22 °C

Parmi les immeubles équipés de chauffage collectif, nombreux sont ceux à largement dépasser la recommandation du gouvernement, rapporte BFM.

Cet hiver, contraints par les restrictions sur l'énergie, les Français sont censés chauffer leur logement à 19 °C. C'est la température recommandée par le gouvernement, qui a toutefois promis qu'il n'y aurait pas de « police du chauffage » et donc pas d'amende pour ceux qui ne joueraient pas le jeu. Et à en croire les données des hivers passés, de nombreux immeubles sont habitués à chauffer jusqu'à deux degrés, voire plus, au-dessus de cette recommandation. En effet, selon une étude de la start-up Homeys, que relaie le site de BFM, lors de l'hiver 2021-2022, la température moyenne relevée était de 21,14 °C.


L'étude concerne les immeubles équipés de chauffage collectif, et non les foyers de particuliers. Dans le détail, on apprend que 32,1 % des immeubles règlent leur chauffage sur plus de 22 °C, 27,4 % entre 21 et 22 °C, et 35,7 % entre 19 et 21 °C.


De gros écarts de températures dans un même immeuble

Toujours selon l'étude Homeys, seuls 5,8 % des immeubles – dont les données ont été analysées – disposaient d'un réduit leur permettant de faire baisser la température la nuit et ainsi faire des économies d'énergie.


Sur les 2 810 immeubles qui ont participé à l'étude, une autre donnée met en exergue que, dans le même bâtiment, selon les étages, les appartements ne sont pas tous chauffés pareil. Sur 53 % des immeubles, un gros déséquilibre a été constaté (plus de deux degrés d'écart), avec des logements beaucoup chauffés et d'autres beaucoup moins.

1 vue0 commentaire