top of page
  • Photo du rédacteurArte

Comment le gouvernement veut accélérer la construction de réacteurs nucléaires EPR

Dernière mise à jour : 7 juin 2023

Lors du dernier Conseil des ministres, le gouvernement a présenté son projet de loi "énergies renouvelables".


nucléaire

Face à une crise énergétique, le gouvernement veut construire des réacteurs nucléaires de plus en plus vite. C'est l'objet du projet de loi présenté ce mercredi 2 novembre, lors de la dernière séance du Conseil des ministres.


L'administration souhaite la construction de six nouveaux réacteurs EPR pour satisfaire une demande et des "économies" d'électricité toujours croissantes en simplifiant les démarches administratives désormais obligatoires. Pour respecter les horaires, tout ce qui peut retarder les travaux est simplifié. Car la crise énergétique est une crise actuelle. Le texte prévoit la possibilité de contourner certaines règles liées aux espèces protégées, ainsi que la Loi Littoral ou encore les procédures d'expropriation.


Objectif du gouvernement : raccourcir de plusieurs années les délais de réalisation des projets. Bien que certaines organisations environnementales menacent de se retourner les unes contre les autres. Emmanuel Macron espère poser fièrement à côté de la première pierre du nouveau réacteur EPR avant la fin de son quinquennat. Ces réacteurs permettent d'utiliser une petite quantité de matière pour produire une grande quantité d'électricité.


Jusqu'à présent, la seule centrale installée à Flamantville (Manche) en France n'a pas encore commencé à produire de l'électricité. Les deux prochains réacteurs pourraient voir le jour en Normandie sur le site de l'actuelle centrale de Penly (Seine-Maritime), où la construction de deux réacteurs pourrait débuter d'ici 2027.



4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page