top of page
  • Photo du rédacteurArte

45 % des Français ont changé leurs habitudes de douche

Dernière mise à jour : 15 févr. 2023


Douche, eau - chaude sanitaire, ballon thermodynamique, ARTE,

En raison de la crise de l'énergie et de l'eau, des nombreuses vagues de chaleur et de la sécheresse, le fabricant d'équipements sanitaires Grohe a mené cet été une enquête sur les habitudes de douche dans neuf pays. Alors que certains résidents ont adapté leur comportement à des pluies plus courtes ou plus froides, beaucoup sont encore réticents. Mise à jour des résultats.


Après avoir récemment présenté sa solution Water Recycling, qui vise à recycler l'eau de la douche pour économiser 75 % d'eau lors d'une douche de 10 minutes, Grohe publie dans 9 pays : les États-Unis, sur les habitudes de douche, l'utilisation de l'eau et les résultats de l'enquête sur les équipements sanitaires au Royaume-Uni, France, Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Autriche, Espagne et Egypte.


YouGov a mené cette enquête entre le 16 et le 19 septembre, principalement pour connaître l'évolution des comportements dans ces différents pays dans le cadre de la crise de l'eau et de l'énergie.

Des disparités d’adaptation selon les pays

Les résultats montrent que dans seulement 3 pays sur 9, plus de 50 personnes déclarent avoir adapté leur comportement pour économiser l'eau et l'énergie. Les Pays-Bas s'en sortent le mieux avec 61%, suivis de l'Espagne (52%) et de l'Allemagne (51%). Elle est suivie par la France ( 45%), l'Egypte (44 %), la Suisse ( 41%), le Royaume-Uni (38%), l'Autriche (37%) et les Etats-Unis (35%).


En France, 45% de la population a changé son comportement avec des pluies plus courtes ou plus froides, mais 29% n'ont toujours pas l'intention de changer leurs habitudes - le même pourcentage en Allemagne.


Cependant, les plus réticents sont les Britanniques, les Américains et les Autrichiens, dont 44 %, 42% et 40% ne veulent pas changer leurs habitudes de douche. L'Égypte, l'Allemagne et l'Autriche sont en tête dans l'adoption de technologies et d'équipements sanitaires plus économes en eau et en énergie, avec respectivement 35 % et 33 %, contre seulement 8 % au Royaume-Uni. .En France, 30% des répondants ont déjà installé des dispositifs d'économie d'eau et d'énergie, 10% ont l'intention de le faire, mais 30% ne veulent toujours pas changer.


Grohe précise cependant que grâce à la technologie sanitaire ressource, les économies d'eau peuvent atteindre jusqu'à 1035 euros dans un foyer de 4 personnes.

bottom of page